Les secrets de la médecine douce : le pouvoir de guérison de la Nature

Après l’aromathérapie le mois dernier, je vous retrouve avec un nouvel article dans la série « Les secrets de la médecine douce ». Je voudrais vous parler aujourd’hui de phytothérapie, ou thérapie par les plantes !

Qu’est-ce que la phytothérapie ?

Le terme phytothérapie vient du grec et signifie « soigner avec les plantes ». La thérapie par les plantes est pratiquée depuis des millénaires par des civilisations ancestrales (en Chine et en Amérique du Sud par exemple mais aussi par les Grecs et les Romains). Depuis toujours, l’Homme cherche à utiliser les plantes pour se soigner : fleurs, feuilles, racines… tout y passe !

Comment utiliser les plantes pour se soigner ?

Cette médecine douce non conventionnelle se pratique, contrairement aux soins allopathiques (J’ai mal à la tête ? Je prends un doliprane…), sur des périodes prolongées (il faut agir dès les premiers symptômes pour éradiquer le mal à la racine). Ses bienfaits préventifs et curatifs sont incontestables. L’intérêt de la phytothérapie étant qu’elle agit certes en profondeur, mais surtout en douceur sur l’organisme. Elle permet, si utilisée sciemment et raisonnablement, de rééquilibrer notre corps sans effets secondaires ou néfastes pour notre santé.

Il existe de très nombreux moyens de se soigner par les plantes, comme par exemple les tisanes, infusions, décoctions et macérations de plantes fraîches ou séchées et de plantes médicinales, les complexes végétaux, les onguents à base de plantes, les elixirs floraux et les Fleurs de Bach… Plus question de s’intoxiquer avec des médicaments, il y a de quoi faire dans la Nature ! 🙂

Mes petits remèdes à base de plantes 

▸ contre le stress : les fleurs de Bach, le remède Rescue/Assistance (en pharmacie ou magasin bio)
▸ contre les jambes lourdes : les crèmes Cellufine et Mutliminceur de Phytomédica
 pour détoxifier mon foie : les tisanes d’ortie séchée (en magasin bio ou en vrac sur les marchés)
 contre les infections respiratoires et rhumes en tout genre : les infusions de romarin séché (marque Erbie) et les ampoules décongestionnantes à inhaler (par exemple les ampoules Calyptol)
 contre les douleurs musculaires et articulaires : l’onguent à la racine de Tamier du Père Jean
 contre les coups de soleil, brûlures et coupures : le macérât de millepertuis bio de la marque Ladrôme

Je vous recommande le livre 250 remèdes naturels à faire soi-même qui est une véritable mine d’informations si vous vous intéressez à la phytothérapie et aux plantes médicinales. Si vous souhaitez réaliser vos propres macérâts, complexes végétaux, baumes et infusions, cet ouvrage est fait pour vous 🙂
Cet article est le fruit de mes connaissances et de mes nombreuses recherches. N’oubliez jamais que personne ne se substitue à l’avis d’un professionnel de santé. Demandez toujours l’avis de votre médecin avant de suivre un quelconque traitement, même naturel.

 

Et vous, vous utilisez la phytothérapie ? Quelles sont vos plantes chouchou ? 🙂

Sources :
Unizen

S'abonner pour recevoir les prochains articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*