Aujourd’hui, j’aimerais vous raconter ma toute première expérience dans un Centre de soins et de formation ayurvédique. Mais avant de commencer, petit zoom sur l’Ayurvéda !

Qu’est-ce que l’Ayurvéda ?



L’ayurvéda, issue de la tradition indienne, est considérée comme la plus ancienne médecine holistique (contraire de « allopathique ») du monde. Créée par les Rishis, ces Sages de l’Inde classique, l’ayurvéda vise à soigner le malade, 
et non la maladie. Contrairement à la médecine allopathique, le médecin ne voit pas le patient comme un « foie » ou un « rein » malade !
En sanskrit, « Ayur » signifie la vie, et « Veda » la science ou la connaissance. Fondée sur la nutrition et la diététique, la phytothérapie et l’aromathérapie, le massage, la respiration, le yoga et la méditation, cette médecine ancestrale aide à rétablir l’équilibre entre votre corps et votre esprit, et plus précisément entre vos trois doshas.


Un dosha, kézako ?

 

Les Sages de l’Himalaya ont découvert, en observant le fonctionnement de la Nature et du corps humain, que tous les événements qui surviennent dans la Nature se déroulent de façon identique à l’intérieur de l’organisme humain, notamment au fil des saisons. Ils ont alors inventé le principe des 5 éléments : l’espace, l’air, le feu, l’eau et la terre. Ces états de matière sont présents en toute chose, et donc, nécessairement, dans le corps humain. Cette combinaison des 5 éléments constitue les trois doshas : Vata, Pitta et Kapha. Nous sommes tous constitués d’une combinaison unique de ces trois doshas, combinaison qui a été déterminée lors de notre conception. Cette combinaison est appelée constitution de base ou natale, Prakriti en sanskrit.
Ce principe est fondamental dans la médecine ayurvédique. En effet, tous les traitements que vous recevrez viseront à rétablir l’équilibre entre vos 3 doshas, en se rapprochant le plus de votre constitution de base. De nombreux facteurs peuvent influencer votre équilibre, notamment votre mode de vie, votre hygiène de vie, votre alimentation, votre état émotionnel, mais aussi des facteurs externes que vous ne pouvez contrôler, comme les saisons ! Si vous vous trouvez en situation de déséquilibre, cela peut, à terme, vous rendre malade, c’est ce qu’on appelle Vikriti, ou état de déséquilibre temporaire. Le praticien en ayurvéda va donc chercher à vous fournir les clefs pour rétablir l’équilibre dans votre organisme.

Découvrez votre constitution de base et votre dosha dominant !

Le centre AHIMSA

J’ai eu le plaisir d’être contactée par Catherine du Centre AHIMSA afin de découvrir les soins proposés par ce centre ayurvédique. Ce lieu exceptionnel, situé en région parisienne, propose des soins, des cures et des formations ayurvédiques pour apprendre à découvrir la médecine ancestrale indienne avec le Vaidya (médecin traditionnel ayurvédique indien) Suresh Swarnapuri, qui est une personne vraiment drôle, accessible, mais aussi fascinante. Vous pouvez également y prendre des cours de cuisine ayurvédique ! Nous avons eu la chance, mon chéri et moi, de déguster une délicieuse soupe accompagnée d’un chutney froid aux pommes, au gingembre et à la coriandre, c’était divin ! 🙂

 

 

J’ai eu la chance de tester le massage Abhyanga qui est un massage à l’huile de sésame chaude de première qualité. Ce massage peut être, selon les besoins de la personne massée, soit tonique et dynamisant, soit doux et calmant. J’ai, pour ma part, choisi un massage relaxant, afin de chasser tout le stress et les mauvaises toxines accumulés ces derniers mois. Le massage Abhyanga convient particulièrement bien aux personnes stressées, affaiblies ou épuisées car il permet de mieux faire circuler l’énergie vitale et de rééquilibrer les énergies.
Lors de mon passage au centre, j’en ai profité pour filmer quelques images pour vous faire découvrir avec moi ce lieu relaxant et accueillant. Cliquez ici pour découvrir le centre de soins et de formation ayurvédique AHIMSA.

 

Pour plus d’infomations…

Vous connaissez l’Ayurvéda ? 🙂

 

Article rédigé en collaboration avec le Centre AHIMSA.

S'abonner pour recevoir les prochains articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*