Source photo : Instagram Ô Bocal
Depuis que j’ai découvert Béa Johnson et son livre éponyme, je suis convaincue que le zéro déchet est LE mode de vie à adopter de nos jours. Je vous explique comment bien débuter pour réduire ses déchets et consommer de manière plus responsable et raisonnée.

Qu’est-ce que le zéro déchet ?
Le « zéro déchet » (zéro waste en anglais) est une démarche initiée par la Française Béa Johnson, qui vit aujourd’hui aux États-Unis. Ce nouveau mode de vie vise à supprimer tous ses déchets ménagers au maximum et à désencombrer tant son lieu de vie que son esprit. Le but étant évidemment de vivre de manière plus responsable et écologique et de réduire son impact sur l’environnement.

Pourquoi réduire ses déchets ?
« C’est vrai, on sort la poubelle sur le trottoir le soir, et, le lendemain matin, les emballages plastiques de céréales et les essuie-tout souillés ont disparu, comme par enchantement. Mais, quand on dit : « Je l’ai jeté« , que veut-on dire exactement ? On l’a jeté où ? On a beau chasser les poubelles hors de notre vue, ça ne veut pas dire qu’on ne doit plus y penser. Après tout, nos déchets ne disparaissent pas sous prétexte que les éboueurs les ont enlevés. Ils finissent dans les décharges, à compromettre notre environnement à l’équilibre précaire, à libérer des composés toxiques dans l’air et le sol, à gaspiller les ressources utilisées pour créer ces produits dont on s’est débarrés et à nous coûter des sommes astronomiques chaque année pour les traiter. », Zéro DéchetB. Johnson, p. 31

Il est grand temps d’agir pour préserver notre belle planète. Nous ne pouvons pas continuer à surconsommer pour satisfaire nos petites envies égoïstes et à gaspiller les dernières ressources naturelles.

 

Pour bien commencer…

Les 5 principes du zéro déchet

▲ Refuser (ce dont nous n’avons pas besoin) : refuser les publicités, les tracts dans la rue, les échantillons gratuits, dire non au ticket de caisse…
▲ Réduire (ce dont nous avons besoin, mais ne pouvons refuser) : acheter moins mais davantage d’occasion, moins utiliser sa voiture, faire le vide, éviter de s’exposer aux médias qui nous poussent à consommer encore et encore…

▲ Réutiliser (ce que nous consommons, mais ne pouvons ni refuser, ni réduire) : utiliser des sacs réutilisables, remplacer tous les produits jetables par des alternatives durables, partager, louer, réparer…
▲ Recycler (ce que nous ne pouvons ni refuser, ni réduire, ni réutiliser) : savoir ce qui est réellement recyclable, recycler devrait être évité le plus possible avec une démarche zéro déchet, le cas échéant, utiliser des matières recyclées et recyclables (verre, inox, aluminium)…
▲ Composter (tout le reste) : composter tout ce qui est organique et biodégradable

▲ Les courses zéro déchet
Si ce sujet vous intéresse, je reviendrai plus en détails dans un prochain article sur la technique à adopter pour bien faire ses courses en générant le moins de déchets possible.
Prochain billet : La cuisine zéro déchet
Voici quelques images pour vous montrer comment j’ai changé mes habitudes.
J’utilise maintenant des sacs en coton réutilisables (vous pouvez les faire vous-même, c’est encore mieux !) et je trouve la plupart de mes aliments en vrac.

 

Sacs à vrac Idecologie
Biocoop21

▲ S’organiser & stocker
Passer au zéro déchet demande de l’organisation et de faire le tri dans ses placards. Le chéri et moi avons fait acheté une vingtaine de bocaux en verre pour stocker toutes nos denrées trouvées en vrac. J’utilise un marqueur effaçable pour me repérer et gagner du temps.
Comme mentionné plus haut, je rentrerai plus dans les détails dans l’article consacré à la cuisine zéro déchet, toujours si ce thème vous intéresse.

 

 

Où s’approvisionner ?
De plus en plus d’enseignes proposent aujourd’hui une sélection de produits en vrac ou sans emballage. N’ayez pas peur de vous y rendre avec vos propres emballages réutilisables et d’expliquer votre démarche, les vendeurs sont souvent très compréhensifs et intéressés. Béa Johnson suggère de simplement leur dire « Je ‘n’ai pas de poubelle », ainsi vous ne vous partez pas dans des justifications à n’en plus finir… Et enfin, ne désespérez pas si une personne refuse ou critique cette manière de faire, revenez quelques semaines plus tard ou changez tout simplement d’endroit !
 
Voici ma petite sélection de magasins :
– Biocoop (alimentation en vrac)
– Naturéo (alimentation en vrac et ingrédients pour produits ménagers homemade)
– Coeur de Nature (alimentation en vrac et produits ménagers en vrac)
– La Vie Claire
– Day By Day (Rennes, Bordeaux, Lille, Nantes…)
– Ô Bocal (ouverture très prochaine à Nantes)
– Jean Bouteille (Lille)
– Les moulins de Versailles (achat en gros de farines). Je me suis renseignée dans plusieurs magasins bio pour savoir s’ils proposeraient un jour des farines en vrac, et malheureusement, à cause des mites alimentaires, c’est trop compliqué à gérer pour eux…
– Lamazuna, site internet (cosmétique naturelle et vegan)
 

▲ S’inspirer

Mes livres préférés
 
Petite précision : oui, tous les livres que je vous propose se trouvent sur Amazon, le grand méchant loup de la culture en ligne… C’est tout simplement beaucoup plus facile pour moi car je suis certaine de trouver tous les livres dont je veux vous parler sur un seul et même site. Bien entendu, personne ne vous force à passer commande sur ce site internet ! 😉
 
Mes blogs favoris
 
 
À venir : mes recettes de cosmétiques et produits ménagers faits-maison et zéro déchet à moindre frais
 
En savoir plus : 
 
Et toi ? Tu connais le zéro déchet ?
 


Cet article t’a plu ?
Partage le sur les réseaux sociaux
Je suis sur Facebook, Twitter, Instagram, Hellocoton, YouTube, Pinterest…
 
Merci de ton aide !

S'abonner pour recevoir les prochains articles

4 commentaires

  1. Coucou je suis ravie de te voire débuter dans le zéro déchets, avec mon homme on s'y est mis il y a déjà un petit moment, j'ai une catégorie dédiée sur le blog ou je parles de ce qu'on a mis en place et qui fonctionne plutôt bien, on avance doucement, ce qui compte c'est de prendre conscience de ses déchets et d'avoir la volonté de s'améliorer. Je lirais tes articles sur le sujet avec grand plaisir, bravo pour cette démarche, à bientôt 🙂 bisou

  2. Merci beaucoup pour ton commentaire Sophie !
    Je vais de ce pas regarder tes articles sur le zéro déchet 🙂
    Oui c'est vrai que c'est une démarche qui prend du temps mais toute amélioration est bonne à prendre 🙂
    A bientôt !

  3. Coucou Célia!
    Ton article est très intéressant et même si je suis déjà très sensible à ce sujet, une piqûre de rappel ne fait jamais de mal! J'adore ton astuce du marqueur blanc pour noter le contenu des bocaux, je crois que je vais l'adopter 😉 Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*